Les services externalisés & les logiciels libres, clés de la sécurisation informatique

Par Océane Lauro, le 03 novembre 2016

Dans le cadre de la publication du premier des quatre volets de notre étude « The Global State of Information Security® Survey 2017 », les dirigeants des entreprises françaises ont confié avoir investi près de 3,9 milions d’euros pour garantir une meilleure confiance de leur écosystème numérique. Une confiance qui passe majoritairement par deux leviers : les services externalisés et les logiciels libres. Présentation de ces nouveaux outils qui ont permis aux entreprises françaises de diviser par 2 le nombre de cyberattaques ! 

Des solutions plébiscitées pour les informations à caractère sensible…
Positif effet boomerang de l’évolution de la confiance dans les services dématérialisés : leur recours de plus en plus régulier au sein des sociétés. C’est notamment le cas pour les fonctions les plus sensibles qui sont de plus en plus souvent hébergées dans le cloud comme l’ont déclaré 63% des répondants à notre étude. De même, environ un tiers des entreprises sollicitées ont indiqué avoir mis dans le cloud leurs services financiers et leurs activités opérationnelles. Preuve que l’image du cloud computing s’améliore et que la confiance en ces nouveaux services est en perpétuelle amélioration. 

La combinaison des technologies avancées avec les architectures cloud peut permettre aux entreprises d'identifier rapidement les menaces sur leur système d’information et d'y apporter une réponse immédiate, mais aussi de mieux comprendre leurs clients et l'écosystème dans lequel elles évoluent, et enfin de réduire leurs coûts. Le succès des modèles informatiques dans le cloud n'a cessé de croître au cours des dernières années, et il devrait se renforcer encore à l’avenir alors que les avantages deviendront toujours plus évidents aux entreprises.
Philippe Trouchaud
Associé responsable du département de cybersécurité de PwC

… et pour leurs vertus en matière de solutions de cybersécurité
Si les entreprises lèvent peu à peu leurs freins quant à l’hébergement « extérieur » de leurs données et services, il en va de même pour la sécurité de leur écosystème. Ainsi 53% d’entre elles utilisent des logiciels libres et 62% font appel à des services de sécurité externalisés pour leur cybersécurité et la protection de leurs données. Cette sollicitation d’acteurs externes à l’entreprise s’explique notamment par le manque de ressources en interne, notamment sur les tâches les plus techniques comme l’authentification, la gestion des identités et des accès numériques ou encore la prévention de pertes de données. 

Beaucoup de pédagogie en matière de cybersécurité a été réalisée depuis plusieurs années auprès des dirigeants d’entreprise. Ces-derniers se sont donc saisis de la question, qui reste pourtant complexe à adresser, notamment pour les entreprises qui disposent de ressources limitées afin d’assurer la sécurité de leur système d’information. Par conséquent, nombre d'entre elles choisissent d’externaliser certains services ou de les migrer dans le cloud.
Philippe Trouchaud
Associé responsable du département de cybersécurité de PwC

Nouvelle priorité pour leur entreprise, les dirigeants ont su trouver les leviers pour mettre en place une stratégie de cybersécurité solide et garantir ainsi la confiance sur l’ensemble de leur écosystème. 

Moving forward with cybersecurity and privacy
Découvrez l’intégralité des résultats du premier volet de notre étude The Global State of Information Security® Survey 2017
Pour aller plus loin